Reportages

Nos reportages reflètent un cheminement subjectif à travers des paysages et des récits. A chaque fois, notre équipe s'immerge dans l'épaisseur d'un territoire et construit des personnages in situ , appelés des têtentaires. Chaque ouvrage est une série de portraits commentés, comme une interprétation poétique des paysages tels qu'ils ont été façonnés.

Personar(oo)t
2019-2020

Une collection de dizaines de personnages, qui seront autant de natures vivantes, inspirés de rencontres et reportages dans toute la France. Un travail artistique pour ré-ensauvager nos imaginaires, créer de nouveaux récits...

Corps fous
2018
Corfou, en novembre. Lieu temporairement abandonné par les hommes, qui l'ont consommé. Espaces en jachère, où le vivant apparaît, incongru ! Une série de portraits d'objets bien vivants !

Island'Art
2017
 

Des personnages de feuilles, d'algues, de pierres, dans un environnement de glace, de feu, de terre.... têtentaires inconnus de la mythologie nordique ?

Notre démarche

Pour chaque reportage, nous nous inspirons du Land Art et des reportages ethnographiques. Derrière chaque ouvrage, il y a un travail d'exploration de l'épaisseur d'un territoire : recueil d'anecdotes ou de légendes sur le lieu, observations directes (faune, flore, reliefs, constructions humaines, usages du lieu..) et recueil de matériaux, recueil de ce qui a marqué l'histoire du lieu (du point de vue de l'histoire des hommes, mais aussi des événements géologiques), ...
Puis nous concevons et créons le masque et le costume du têtentaire. Récemment, afin de développer notre projet, et de le partager plus facilement avec d'autres au fil de nos cheminements sur de nouveaux territoires, nous avons sollicité Maïté Chantrel, costumière. Grâce à son ingéniosité et sa patience, nous avons maintenant dans notre mallette d'outils  deux combinaisons (une grande et une petite!), et plein de modules en grillage, cuir, épais , transparent, souple... pour s'adapter à chaque matériau naturel !