Ressources

Nous partageons ici quelques-unes de nos pratiques, si vous avez envie, chez vous, dans votre association, avec vos voisins, votre famille, dans votre collège, votre lieu de vie, de rejoindre les têtentaires... ou de vous préparer à un spectacle que nous serons honorés de créer avec vous !
 

Fabriquer un masque de têtentaire

1 à 3 heures - Papier, carton, argile, feuilles, mousse...

Created with Sketch.

Le masque est un visage. Il est une figure. Figure de style mais aussi une figure géométrique, c’est-à-dire un ensemble de points dans l’espace. Pour les patrons proposés ci-dessous, on emprunte volontiers à Platon, en les détournant à notre façon, ses solides et leurs correspondances : Terre, Eau, Feu, Air...et le Tout.
Le masque est un visage. Il est une direction dans l’espace, comme un regard adressé. Il y a un haut, un bas, un côté droit, un côté gauche. Une piste pour créer votre masque est de penser à un axe qui le structure (c’est souvent le nez), et à un élément de relief (encore le nez, mais pas que !).

Tutoriel pour réaliser une figure de têtentaire, en papier ou carton.
Patrons disponibles (enfant, adulte) à imprimer ou à reproduire

Le masque est un visage.
Il peut être l’empreinte d’une forme réalisée en argile. C’est l’origine des têtentaires.

Tutoriel pour réaliser un masque de têtentaire en papier mâché à partir d'un moule en argile


Inventer un têtentaire

1 journée - Tissus, grillage, papier, stylo, branchages...

Created with Sketch.

Vous avez créé la figure de votre têtentaire. Il faut le vêtir, à vos idées de costumes ! Faites quelques rappels des matériaux naturels collectés sur le costume. 
Il vous suffit ensuite de trouver un nom pour votre personnage, et de lui inventer une histoire... 

Animer des têtentaires sur un territoire 

Plusieurs jours - Matières naturelles, récits, outils... 

Created with Sketch.

Nous vous accompagnons dans des projets de création de têtentaires sur votre territoire,  impliquant un groupe de personnes voire un collectif de structures (EHPAD, foyer de vie, collèges, lycées, bibliothèques...). C'est un projet artistique coopératif sur mesure avec les parties prenantes d’un territoire, en s’appuyant sur les « ressources » disponibles : la matière, les récits, les vivants.

Première étape : recueillir

Nous partons à la découverte de l'épaisseur du territoire, ses paysages et les espèces présentes mais aussi son histoire (la bibliothèque, l'office du tourisme ou la place du village sont de bons lieux pour y récolter informations, anecdotes et récits), et nous prenons des notes.

Deuxième étape : fabriquer
Nous rassemblons nos idées et nos envies pour dessiner une maquette de têtentaire (masque et costume), en l'imaginant dans un paysage repéré. Puis c'est l'heure d'aller collecter les matériaux nécessaires pour la réalisation du masque et du costume. Trois ateliers se mettent en place : réalisation du masque, réalisation du costume, écriture de l'histoire du têtentaire et préparation de la présentation.

Troisième étape : partager
Notre têtentaire  est prêt à être présenté ! 
Performance, séance photo, déambulation, tout est possible...